Master en Science et Génie des Matériaux


Offre de Formation en vue d’obtention du Diplôme de Master

« Mécanique et Physique de la Mise en Forme »

Contexte de la formation

La mise en forme occupe une place importante dans l’industrie en Algérie. La politique prônée par les pouvoirs publics dans le développement de l’industrie du transport (automobile et autres), de la sidérurgie et de l’agroalimentaire va lui donner encore une position encore plus importante. Les objectifs d’élévation du taux d’intégration et la compétitivité importante de nos entreprises exigent des cadres capables d’intégrer les progrès technologiques récents dans l’industrie Algérienne et d’utiliser de façon optimale l’outil de production. C’est l’objectif de cette formation.

La nature professionnelle de cette offre exige de former des cadres rapidement opérationnels sur terrain. La prise en compte de cette exigence passe par l’acquisition de connaissances en matière technologique et de management. A cet effet, l’introduction de l’outil informatique s’avère actuellement indispensable pour introduire le système de programmation et la commande numérique des équipements existants permettant le développement des processus technologiques, induisant de nouvelles gammes de produits avec un meilleur rapport qualité/prix. Des matières d’enseignement cohérentes à caractère technologique et scientifique sont donc proposées pour répondre à ce besoin.

En conséquence, cette formation s’appuie sur les axes suivants :

  • Physique des matériaux.
  • Mécanique des matériaux.
  • Outils de modélisation et de simulation.
  • Technologie moderne et équipements des ateliers de mise en forme.
  • Management de l’innovation.

Applications

Cette spécialité est dédiée à tous les procédés de transformation à l’état solide tels que la mise en forme des tôles (laminage, emboutissage, découpage…), la mise en forme des pièces massives (forgeage, filage, étirage, …) et les procédés d’enlèvement de matière. Les connaissances acquises pourront être directement mises en application pour l’optimisation de ces procédés dans une démarche intégrée « produit-processus ». Les secteurs industriels concernés sont tous ceux utilisant les procédés de transformation et préoccupés de la conséquence de ces procédés sur les propriétés d’emploi des pièces : aéronautique, l’industrie automobile, moyens de transport ferroviaires, aériens et maritimes, nucléaire, armement, domaine pétrolier, santé, construction, électroménager…etc.

Le complément de master professionnel en « Mécanique et physique de la mise en forme » est un enseignement à finalité industrielle directe, il concerne la technologie approfondie de l’ensemble des procédés, les problèmes de conception et de fabrication et ceux relatifs au comportement des matériaux utilisés et aux moyens des propriétés. Ce parcours, organisé en trois semestres, permet aux étudiants titulaires d’un ingéniorat en Sciences et Ingénierie des matériaux, génie des matériaux, métallurgie ou en physique du solide, une formation spécialisée, dont les applications et les techniques connexes, se trouvent dans la plupart des branches industrielles comme il a été déjà évoqué ci-dessus.

 

« MASTER : MATÉRIAUX »

« SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES SURFACES  »

 

OBJECTIFS

Ce Master, vise principalement à préparer les élèves diplômés à effectuer une thèse de Doctorat.

 

INTRODUCTION

L’ingénierie des surfaces a pour but d’étudier les propriétés des surfaces, de les améliorer, de développer des solutions et des applications industrielles. L’optimisation du design, le choix des matériaux, la modification des propriétés de surfaces des matériaux par traitement ou revêtement, et l’optimisation des conditions d’utilisation sont au cœur du métier.

Une des spécificités du Master est de proposer une initiation aux techniques et méthodes de caractérisation des surfaces sur les équipements scientifiques du laboratoire de surface de l’Ecole.

 

Il s’agit d’optimiser les propriétés des surfaces, en fonction des sollicitations locales comme le frottement, la corrosion, le transfert de chaleur, et ainsi de placer le bon matériau au bon endroit en proposant des solutions.

 

OBJECTIFS SCIENTIFIQUES

 

Il a pour objectif de former des cadres techniques de haut niveau pouvant s’intégrer dans les laboratoires de recherche, les services Recherche et développement, les Bureaux d’Etudes, la production, la caractérisation et contrôle de divers secteurs industriels. Les principaux sont les suivants : Métallurgie, les matériaux métalliques, céramiques, composites, Aéronautique, Espace, Céramiques, Polymères, Traitements de surface, …

Une place privilégiée est en outre donnée au secteur des traitements de surface, très important au plan régional avec un pôle sidérurgique, des polymères et l’électronique.

Les couches minces et revêtements de matériaux font partie de notre quotidien : composants multicouches de la microélectronique, peintures, traitements de surface visant à une amélioration des propriétés métallurgique et mécaniques.

 

 

 

Ce parcours permet à l’élève :

  • D’assimiler un savoir-faire en techniques de dépôts de couches minces, en traitements de surfaces et caractérisation des matériaux en couches minces et surfaces (métaux, semi-conducteurs, verres/céramiques, polymères…)
    • De former des Master rapidement opérationnels dans le domaine des matériaux avec une orientation spécifique Surfaces-Interfaces et Couches Minces.
    •D’initier à la démarche qualité et à la gestion industrielle.

Présentation de la formation

 

 

PrBouchami

Tidjani

3 30 2
M- 02

 

Caractérisation des surfaces Pr Retima

Mohamed

3 30 2
M- 03

 

Tribologie des surfaces métalliques et organiques Dr Ghouss

Haoues

3 30 2
M- 04

 

Environnement et traitement des surfaces PrTouhami

Mohamed Zine

3 30 2
ST- 01

 

Stage de Master Laboratoire 3 80 4
Total

 

15 200 12

 

ساعات المعامل الرصيد الأستاذ الوحدة التعليمية الرمز
سا30 2 3 الأستاذ : بوشامي تيجانى الخصائص الفيزيائية و الكيميائية للسطوح وما بين السطوح م – 01
سا30 2 3 الأستاذ : رتيمةمحمد دراسة خصائص السطوح م – 02
سا30 2 3 الأستاذ: غوس حواس علم احتكاك للسطوح المعدنية و العضوية م – 03
سا30 2 3 الأستاذ: توهامي محمد الزين البيئة و المعالجة السطحية م – 04
سا80 4 3 المخبر تربص ماستر ت م – 01
سا200 12 15 المجموع

 

  • Propriétés physiques et chimiques des surfaces et interfaces (3ECTS) : 30heures

-Thermodynamique des surfaces et interfaces : systèmes et principes, énergie libre, potentiel chimique

Modèle de Gibbs-Tension superficielle

-Mécanismes associés à la réactivité des surfaces et interfaces : physisorption et chimisorption, diffusion d’atomes, croissance de film, ségrégation, composés superficiels, …

-Structure des surfaces industrielles

-Adhésion. Forces de Van der Waals. Mouillabilité des surfaces. Interaction avec le vivant

Les méthodes expérimentales

– Ellipsomètrie – plasmon de surface – technique de guide d’onde – IR en mode ATR – -Microbalance à quartz – Potentiel zeta

– Etude de systèmes particuliers

 

  • Caractérisation des surfaces (3ECTS) : 30heures

– Les spectroscopies d’électrons pour l’analyse des surfaces : Analyse structurale des surfaces (LEED, RHEED), spectroscopies (XPS, AES, EXAFS, EELS, SIMS), ainsi que les techniques d’analyse par DRX et fluorescence X

– Les microscopies électroniques (MEB, MET) et les microscopies en champ proche (AFM, STM).

 

  • Tribologie des surfaces métalliques et organiques (3 ECTS) : 30heures

– Résultats essentiels à l’échelle macroscopique (multi-contacts) :

– Usure et endommagement surfacique, frottement.

– Spécificités pour les différentes classes de matériaux (métal, céramique, polymère)

– Surfaces Métalliques

– Surfaces Organiques

 

  • Environnement et traitement des surfaces (3 ECTS) : 30heures

– Choix des traitements de surfaces : critères technologiques et critères environnementaux.

– Développement durable et éco-conception : principes, directives sectorielles, meilleures techniques disponibles.

– Matériaux et environnement : ressources naturelles, éco-toxicologie, empreintes écologiques

– Procédés et environnement : procédés par voie humide (gammes de traitement, risques et pollutions, traitement des eaux, filtration) et procédés par voie sèche (traitements thermochimiques, dépôts obtenus par projection thermique, rechargement laser, dépôts sous vide…)

– Principe des analyses de cycle de vie appliquées à ces différents traitements

 

  • Stage de Master (3ECTS) :80heures

Le stage scientifique a pour objectif de compléter l’enseignement académique en faisantdécouvrir aux élèves d’autres méthodes de travail. Il permet de s’initier aux méthodes expérimentales, à l’analyse et au commentaire de résultats.  Il donne l’occasion de découvrir l’univers de la recherche en participant aux travaux de recherche d’une équipe et fait le lien entre la formation d’ingénieur et le métier de chercheur. Il se déroule au sein de laboratoires et de centres de recherche publics ou privés.

Le stage en laboratoire constitue, le plus souvent, le premier contact avec le monde de la recherche : vie des laboratoires, contraintes professionnelles, normes d’hygiène et sécurité, découverte du travail de thèse, pratique des travaux expérimentaux de recherches sur des équipements performants. Suit le dépouillement des résultats, leur interprétation, la mise en forme d’un mémoire.

     Encadrement pédagogique : L’encadrement est assuré par un maître de stage au sein de l’organisme d’accueil (Laboratoire de recherche, centre de recherche, ,..), à  l’École, vous êtes sous la responsabilité pédagogique du service de stage et  suivi  par un tuteur-École, enseignant – chercheur, compétent dans le domaine considéré.

Pour les stages dans un laboratoire de l’École, les rôles de maître et tuteur de stage sont confondus.